ORGANISATION INTERNATIONALE LAFRIKULTURE

ORGANISATION INTERNATIONALE LAFRIKULTURE

c'est quoi la maltraitance de l'enfant, préparons notre journée du 12/06/2017 journée mondiale contre le travail des enfants

1 Qu’est-ce que la maltraitance des enfants ? La maltraitance des enfants renvoie aux mauvais traitements physiques et affectifs, aux sévices sexuels, au manque de soins ou à la négligence envers les enfants, ainsi qu’à leur exploitation commerciale ou autre. Elle a lieu dans des contextes nombreux et divers. Les agresseurs d’enfants peuvent être : • les parents ou d’autres membres de la famille ; • les personnes qui s’en occupent ; • des amis ; • des connaissances ; • des étrangers ; • des personnes qui occupent un poste à responsabilité – enseignants, soldats, officiers de police et membres du clergé ; • des employeurs ; • des travailleurs de la santé ; • d’autres enfants. La maltraitance des enfants est un sujet complexe. Sa dynamique et les facteurs qui la déclenchent, ainsi que les stratégies de prévention efficaces diffèrent selon l’âge des victimes, le contexte dans lequel elle a eu lieu et le lien entre la victime et l’auteur de la violence. La violence envers les enfants, perpétrée par des adultes au sein de la famille, est l’une des formes les moins visibles de maltraitance d’enfants, car elle se produit le plus souvent dans l’intimité de la vie domestique, mais elle n’en est pas moins largement répandue dans toutes les sociétés. La maltraitance des enfants par les parents et les personnes qui s’en occupent soulève des difficultés particulières dans la conception de stratégies de prévention et de services aux victimes, étant donné que les auteurs des mauvais traitements sont aussi source d’affection pour les enfants. Bien qu’il soit impossible d’avancer des chiffres certains quant au nombre d’enfants maltraités par leurs parents ou d’autres membres de la famille, cette maltraitance est reconnue à l’échelle internationale comme un grave problème de santé publique et de droits de la personne humaine, ainsi qu’un grave problème juridique et social. La nature et la gravité de la violence en soi et ses répercussions peuvent grandement varier. Dans les cas extrêmes, la maltraitance des enfants peut mener à la mort. Dans la majorité des situations de maltraitance, les blessures corporelles sont de conséquence moins grave sur le bien-être des enfants que les conséquences psychologiques et psychiatriques, et les incidences à long terme sur le développement neurologique, cognitif et

 



22/05/2017

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres